Découvertes

A la recherche de l’abeille parfaite

Depuis quelques années, on constate une forte diminution du nombre de colonies d’abeille et un affaiblissement des colonies restantes. Données alarmantes puisque l’abeille fait partie de la chaîne alimentaire grâce à son rôle prépondérant dans la vie de la nature. Sans abeilles, la pollinisation naturelle utile pour le développement végétal est en grand péril, donc plus de fruits, plus de plantes pour nourrir les hommes et les animaux. C’est pourquoi plusieurs spécialistes tentent de rechercher l’abeille parfaite actuellement.

Quel est le rôle de l’abeille dans l’écosystème ?

L’homme a tendance à oublier que les abeilles sont très importantes dans la vie. Elles ne servent pas qu’à produire du miel, elles ont l’immense responsabilité de permettre aux plantes de se reproduire grâce à la pollinisation. Par son travail de butinage, une abeille peut visiter beaucoup de fleurs pendant une journée et ainsi transporter des pollens d’une fleur à l’autre, favorisant de ce fait la fécondation des plantes. Autrement dit, sans elles, nous ne pourrions pas manger des fruits ou des légumes.

L’espèce d’abeille la plus connue est l’Apis Mellifera ou l’abeille à miel. Cette espèce peut vivre à l’état sauvage ou être élevée afin de produire du miel. Le miel c’est bon pour la santé, mais il est aussi très utile dans le cosmétique. Il présente de nombreux bienfaits et vertus par ses propriétés antibactériennes et antifongiques. Riche en vitamine E, en vitamine C et antioxydants, le miel constitue un substitut de qualité au sucre.

Les abeilles produisent aussi de la cire. La cire d’abeille est toute aussi utile que le miel par ses vertus protectrices et hydratantes. Riche en vitamine A, elle est très demandée en cosmétique et en dermatologie. Transformée en encaustique, elle sert à nourrir et protéger toutes sortes de revêtements.

Pourquoi les abeilles disparaissent ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la mortalité des abeilles. On peut citer notamment le changement climatique, surtout la raréfaction de la pluie qui diminue considérablement les ressources en nectar, mais aussi la disparition des prairies naturelles par le travail de l’homme. L’utilisation à grande échelle des pesticides fait aussi de grands dégâts sur les colonies d’abeilles.

L’abeille parfaite peut-elle exister ?

Tous ces facteurs poussent les scientifiques à chercher des solutions pour protéger les abeilles et ainsi sauver la pollinisation naturelle. Pour faire simple, les chercheurs procèdent à des sélections génétiques pour créer des colonies supposées résister aux agressions, du genre « super abeille ». Mais cela peut-il exister ? Les professionnels sont perplexes. En effet d’après plusieurs études épidémiologiques, la meilleure solution n’est pas de créer l’abeille parfaite mais de protéger la diversité des ressources génétiques apicoles. D’autres comme l’équipe de Wyss Institute d’Harvard ou le géant de l’internet Google proposent des alternatives issues de la technologie : les minidrones capables de substituer les insectes dans leur rôle de pollinisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Motorisé par: Wordpress